Les aides de l’Anah pour les plus modestes

Les ménages aux ressources modestes peuvent prétendre à des aides spécifiques de l’Agence nationale de l’habitat dans certains cas : lutte contre l’habitat indigne et dégradé, contre la précarité énergétique… Les subventions allouées grimpent jusqu’à 50% du montant des travaux lui-même plafonné à 50.000 euros.